Nicole Ayach   directrice artistique et marionnettiste 

Nicole Ayach (franco-américaine) se forme aux arts plastiques à Pratt Institute (New York). Aux Etats-Unis, elle travaille avec la compagnie de cirque Circus Amok.  Puis, elle s’installe au Caire où elle de développe des projets de marionnettes engagés et collaboratifs de 2012 à 2016. 

En 2016 elle revient en France et suit une formation de Master en Projet Culturel et Artistique International (département théâtre) à l’Université Paris 8 où elle écrit un mémoire sur les projets de marionnettes transculturels entre la France et le Moyen-Orient.  Elle cofonde la Cie Hékau en 2017 et met en scène Tarakeeb, sa première forme longue en 2021.  

NiniStudio-12.jpg
alix  (1).jpg

Alix Sulmont          scénographe et marionnettiste 

Alix Sulmont (française) se forme aux arts plastiques à l’École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs (Paris).  Diplômée en 2019 en master scénographie, elle met en scène un spectacle de marionnettes et d’objets   Le rire des oiseaux . Scénographe et plasticienne elle collabore, parallèlement à ses études, avec différentes compagnies émergentes de théâtre et s’investit sur des projets hétéroclites allant de courts métrages, aux parades costumées en passant par l’illustration. 

Formée à la sculpture sur bois à la Taiwan National University of Art (Taipei) elle s’intéresse à la conception des marionnettes. Passionnée par l’écriture plastique autant que par le travail du geste, elle décide désormais de poursuivre sa recherche à travers les arts de la marionnette. 

Hany Hommos cofondateur de la Cie Hékau 

 

Hany Hommos  se forme à l’université de Helwan dans le département d’art plastique Caire et en Alexandrie.  Puis, il  se perfectionne en construction de marionnettes en travaillant pendant dix ans dans la compagnie de marionnettes El Kousha au Caire et au Fayoum.  En parallèle, il travaille avec le ministère des antiquités égyptienne pour construire des reproductions d’œuvres pharaonique.  En 2017, il monte la compagnie Hékau avec Nicole Ayach.  

Tatiana Carret           régisseuse lumière 

Apres avoir terminé sa licence d’histoire en Hongrie puis travaillé en Egypte dans une association de photographie et arts visuels, (Contemporary Image Collective), TC entre en master de productions artistiques et publics de la culture à Lille. Elle effectue son stage de fin d’études à Montréal au Théâtre aux Ecuries et au festival du Jamais Lu, confirmant son envie de travailler davantage avec les artistes émergents. De retour en France, elle est embauchée comme chargée d’action culturelle en milieu pénitentiaire avant de se reconvertir professionnellement vers la technique du spectacle. Elle est embauchée par le Vivat (Armentieres), scène conventionnée pour l’art et la création, en tant que technicienne lumière puis s’installe à Paris où elle valide sa formation de régisseuse lumière au CFTPS, en contrat de professionnalisation avec la Colline - théâtre national. Au cours de cette année, elle travaille notamment avec l’équipe de création du spectacle de Fauves de Wajdi Mouawad. Depuis 2019 elle travaille en tant que régisseuse lumière avec plusieurs compagnie et salles parisiennes.

Abdallah Abozekry             musicien 

 

Après avoir été le plus jeune joueur de saz d’Egypte, Abdallah Abozekry (égyptien), diplômé à 15 ans, a été le premier et le plus jeune professeur de saz à enseigner à l’international.

Membre de Al Sharq Orchestra et Bait Al Oud Orchestra, il s’est notamment produit au Liban, au Qatar, en Tunisie, aux Emirats Arabe Unis…

Il créé son projet personnel, Abdallah Abozekry Quartet, en 2013 afin de jouer ses propres compositions, tout en continuant à jouer dans d’autres formations (Remix Asia, Ethno Cyprus) et avec d’autres artistes (Kamilya Joubran, Mohamed Abozekry, etc.). 

abdallah.jpg
Raquel Santa Maria 138.jpg

Raquel Santamaría          comédienne marionnettiste 

Comédienne, marionnettiste et pédagogue, d’origine espagnol, Raquel, s’installe à Paris en 2010 afin d’enrichir son parcours artistique et professionnel. En 2015 elle acquiert le diplôme universitaire pour l'Encadrement d’Ateliers de Pratiques Théâtrales à l’Université Sorbonne Nouvelle (Paris III). Depuis elle nourrit son parcours comme comédienne marionnettiste, assistante à la mise en scène et dans la préparation et réalisation de l’encadrement d’ateliers artistiques. Actuellement elle présente sa première création d’un solo en scène, "Pourvu qu’on devienne des enfants", accompagné par Grégoire Callies de la compagnie Le Pilier des Anges.